Atelier sur le Traité de coopération en matière de brevet (PCT):«le système mondial de dépôt des demandes de brevet»

Les 26 & 27 Septembre 2017 à l'USTHB-Alger.

Dans le cadre de la coopération avec l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), l’Institut national algérien de la propriété industrielle (INAPI), en collaboration avec l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et du développement technologique (ANVREDET) ont organisent un atelier sur le Traité de coopération en matière de brevet (PCT), «le système mondial de dépôt des demandes de brevet», les 26 et 27 septembre 2017 à l’USTHB.

Lors de son intervention à cet atelier Djamila Halliche, directrice générale de l’ANVREDET, a indiquée que la a confiance entre l’université et l’entreprise doit être instaurée pour développer l’économie nationale.

Elle a ajoutée que cette manifestation de deux jours a pour objectif de démontrer l’importance de la protection des brevets à l’échelle mondiale ainsi que la valorisation des brevets et la promotion de la propriété intellectuelle. Aussi, cet atelier vise d’instruire les acteurs de la recherche et de l’innovation sur le système de protection des inventions et des brevets à l’international et approfondir la coopération entre l’Algérie et l’OMPI.

De son côté, Mr.Djamal Djediat, directeur des brevets à l’INAPI, a expliqué que le rôle de l'INAPI est d’encadrer, d’accompagner et d’exploiter les brevets.

Pour sa part, Ali Jazaïry, représentant de l’OMPI: " Nous encourageons dans notre organisme à un partenariat en termes de brevetage. Au-delà des frontières, une coopération entre les chercheurs de plusieurs nationalités donnera un aspect international à l’innovation". Il a ajouté que le PCT a pour mission également de protéger les brevets simultanément dans de nombreux pays.

Enfin, des conférences ont été animées par des spécialistes de l’innovation, de l’université et de l’entreprise.